Une presse hexagonale de grande qualité…

Publié le par Kevin

Deux actualités de la semaine sont assez amusantes à mettre en parallèle.

 

La première c’est l’éditorial cirage de pompe (pour rester poli) d’Etienne Mougeotte dans Le Figaro de vendredi dernier. A l’occasion de la parution d’une interview de N. Sarkozy, l’ancien numéro 2 de Tf1 (ya des lourds antécédents !) et actuel directeur des rédactions du quotidien de droite fait œuvre hagiographique et en profite pour défendre implicitement mais on ne peut plus clairement la nomination de Sarkozy fils à l’EPAD.

Cet éditorial a suscité la fureur de nombreux lecteurs sur le site du Figaro, à tel point que la fonction commenter à été temporairement supprimée et que de nombreux commentaires ont été supprimés sans justification, d’après un article de Rue89 qui publie certains de ces derniers. 

 

 

La seconde, c’est la parution du rapport annuel de Reporters sans frontière sur la liberté de la presse dans le monde. Sans surprise, la France, qui n’avait déjà pas un classement très reluisant, dégringole encore pour arriver à la 43ème place, derrière la quasi-totalité des états européens.

Au-delà des problèmes de l’année (plainte du chef de l’Etat contre différents organes de presse, interpellation à 7h du matin du directeur de la publication de Libé devant ses enfants pour une affaire négligeable, etc), la France a la réputation d’être l’un des états d’Europe ou la presse est traditionnellement la plus soumise au pouvoir politique. Elle serait d’ailleurs le pays champion d’Europe pour les gardes à vue de journalistes.
Un autre état d’Europe dégringole au même rythme que la France : l’Italie, avec la mafia, les journalistes pouvant encore aujourd’hui être menacés physiquement, mais aussi l’extrème droite (Ligue du Nord) au pouvoir et Berlusconi qui a déclaré la guerre aux médias ne lui appartenant pas en propre. Belle comparaison !

 

Commenter cet article