Lip daube : suite (et fin ?)

Publié le par Kevin

 

 

Je mentionnais il y a quelques temps le « superbe » lip dub des jeunes populaires, qui a ensuite fait une belle polémique pour une rigolote histoire de droits d’auteurs non acquittés (en toute connaissance de cause selon de nombreux médias). La petite histoire continue : l’UMP va donc devoir s’acquitter d’une somme supérieure à 30 000 € relative aux droits de l’artiste interprète. Celle-ci, la chanteuse québécoise Marie-Mai, souhaite la reverser à une association caritative française d’aide aux jeunes en difficulté.

 

Sauf que…. L’UMP refuse de verser la somme à une telle association mais exige de la reverser à la SACEM. Selon l’avocat de l’UMP : "J'estime qu'il faut garder un lien de rapport, je privilégie donc de la verser à la Sacem, à qui il a été contrevenu […] Ce protocole d'accord ne doit pas servir de support publicitaire à Marie-Mai. »

 

Ce rebondissement est assez extraordinaire : L’UMP montre une nouvelle fois son incompétence sur le sujet puisque la SACEM n’a rien à voir dans l’affaire, comme l’explique par exemple cet article. En outre, il faut quand même rappeler que la SACEM n’est pas une association à but non lucratif mais une structure qui a pour objet de servir d’intermédiaire pour la rémunération des artistes sur la base de la diffusion de leurs oeuvres. Le but de la manœuvre est, on peut le supposer, d’essayer de montrer après ces polémiques à répétition que l’UMP aime (malgré tout) les artistes et a juste fait une (énième) regrettable erreur d’inattention. Le tout en méprisant le souhait de Marie-Mai qui reste tout de même la principale intéressée, et en laissant de côté les jeunes en difficultés au profit desquels l’argent devait être versé.

 

Non seulement l’UMP la ramène, mais le parti se permet au passage d’attaquer la chanteuse, qui n’avait rien demandé à personne, alors qu’aux dernières nouvelles c’est tout de même elle qui s’est fait pirater et pas l’inverse.

 

Ensemble, imaginons la France de demain...

Commenter cet article