Jeux vidéos : histoire et patrimoine

Publié le par In(ter)dépendant

fif7ps0f


D’après cet article du JDD, Frederic Mitterand s’intéresse au patrimoine vidéo-ludique, autrement dit au jeu vidéo, et annonce la constitution d'un groupe de réflexion associant  entre autres des acteurs du secteur comme le SELL (syndicat des éditeurs de logiciels de loisirs), la BNF et le conservatoire des arts et métiers. Longtemps considéré comme la 18ème roue du carosse culturel, le jeu vidéo commence apparemment à acquérir ses lettres de noblesse – ou au moins la reconnaissance induite par son poids économique.


 Un musée du jeu vidéo vient d’ailleurs d’ouvrir à Paris, précisément à la Défense, il y a quelques semaines (mais a presque aussitôt fermé pour une obscure histoire d’ascenseur….). De toute façon, c’est peut-être sympa d’aller admirer une NES ou les premières bornes d’arcades, mais le meilleur patrimoine du jeu vidéo, on le retrouve sans quitter son fauteuil, sur ce genre de site. Le bonheur de retrouver un Theme Hospital, Command and Conquer ou Sim city : - ))))))

Pour assurer la préservation de ce patrimoine, la chose la plus intéressante à faire, ce serait, outre le recueil des anciens logiciels, certainement d'assurer la production de patchs et d’outils accessibles afin de permettre l’utilisation de ceux-ci avec les systèmes d’exploitation actuels.

 

J’en profite pour signaler l’existence d’un petit livre très sympa sur l’histoire du jeu vidéo : C’est de Daniel Ichbiah, ça s’appelle La saga des jeux vidéos, c’est sorti chez Pocket en 1998. C’est plus un recueil de petites histoires et de biographies de figures du jeu qu’une Histoire globale à proprement parler, mais ça reste une mine d’information et c’est très agréable à lire.

 

Ca me donne bien envie de me relancer un petit Baldur’s Gate tout ça…

Commenter cet article