La députée Martine Billard quitte les Verts pour le Parti de Gauche

Publié le par Kevin

 

La députée de Paris Martine Billard annonce en ce début juillet qu'elle quitte les Verts pour rejoindre le Parti de Gauche de Mélenchon, en réaction à une orientation selon elle trop centriste de la dynamique Europe Ecologie. Elle s'en explique sur son blog :

Pourquoi je démissionne des Verts

Au-delà du débat d'idées, ce départ reflète largement les différences de stratégies électorales entre les deux partis.


La stratégie de Europe Ecologie pour les européennes a été d'ouvrir au maximum la composition de ses listes à des acteurs médiatiques de la société civile, le symbole de cette orientation étant bien sur Eva Joly. Le résultat est que moins de la moitié des députés élus sous la bannière d'EE sont membres des Verts. Quasiment tous ceux-ci sont en outre de nouveaux venus, la majorité des députés sortants n'ayant été réinvestie.

 Pour répondre à leur objectif affiché de concurrencer les socialistes pour la présidence des régions en 2010, les Verts vont certainement utiliser la même stratégie et chercher des personnalités médiatiques. Certains Verts historiques, Cohn-Bendit le premier (ou dans un autre genre Noël Mamère) peuvent correspondre au profil, mais un certain nombre risque de rester sur le carreau lors des prochaines échéances.

Il n'y a plus de place pour la branche  « militante » des Verts et pour une députée qui peut par ailleurs être tout à fait compétente (et est réputée très bosseuse) mais est insuffisamment médiatique.


Dans ce contexte, chez les Verts Martine Billard n'a plus aucune valeur. Elle n'a pas le profil développé au sein la dynamique Europe-Ecologie, que ce soit au niveau des idées (gauche anticapitaliste, opposée au TCE) ou de la stratégie de communication. En 2 mots, c'est une has been.

En revanche, au parti de gauche elle a une valeur énorme : l'écologie est maintenant au centre de l'attention médiatique. Hors Martine Billard n'est pas quelqu'un qui fait de l'écologie depuis que c'est vendeur, c'est une vraie militante, c'est celle qui a le profil pour devenir la Corinne Lepage du Parti de Gauche et suffit par sa seule présence à donner l'image écologiste qui manquait à cette formation.

Le fait de passer au PdG lui permet aussi certainement d'assurer son siège de députée, vu sa valeur son parti négociera avec le PS. Dans leur logique de renouvellement permanent inaugurée aux européennes, ou les députés sortant n'ont dans une large majorité pas été reconduits, les Verts auraient aussi bien pu remplacer aux prochaines législatives Martine Billard par une autre Eva Joly....

Publié dans Politique

Commenter cet article